jeudi 3 mai 2018

LIRE! Bernard Pivot et Cécile Pivot, Flammarion, 2108, 187 pages.

  On ne présente plus Bernard Pivot! Ce critique, journaliste, en son temps célèbre animateur d' Apostrophes, maintenant élu à l'Académie Goncourt, a la bonne idée de revenir avec un livre sur la lecture... Lecteur professionnel (il recevait jusqu'à dix livres par jour six jours sur sept!), il a proposé à sa fille Cécile, grande lectrice "amatrice", d'écrire ce livre à deux voix ou à quatre mains..

  Le résultat est très amusant: une série de courts chapitres nous présente successivement le point de vue du père puis celui de la fille; ils ne sont pas d'accord sur tout -et c'est tant mieux pour nous- mais se rejoignent sur le plaisir de la lecture, l’amour de l'objet livre et la nécessité vitale pour eux de prendre du temps pour lire.

Quelques phrases glanées au fil de ma lecture:
"Lire, c'est courir le risque de se remettre en cause."
"Lire c'est avoir de l'esprit jusqu'au bout des doigts." (page 18)

 "Il ne faut prendre le livre qu'on va lire ni avec des pincettes, ni avec des gants. Il faut le saisir à pleines et chaleureuses mains, comme du bon pain et une belle étoffe. Le respecter, c'est entrer en lui avec curiosité, attention, intelligence, sensibilité.Lui faire cadeau de son temps. N'avoir d'autres égards envers lui que ceux du commerce de l'esprit." (page 55)

"La lecture est une "subversion en douce",dit Régis Debray. La France insoumise est d'abord celle des lecteurs."(page 94)

  J'ai retenu quelques conseils dans le chapitre "choisir un livre" comme celui de fréquenter les blogs (!) et bien sûr les bibliothèques et les librairies. Cécile nous offre ses librairies coup de cœur.
  Elle nous suggère aussi de s'intéresser au rituel mis en place par l'association Silence! on lit.
  Le principe en est simple: dans la collectivité qui a choisi de le pratiquer,on s'arrête tous ensemble et chacun prend quinze minutes de lecture silencieuse Les bienfaits en sont reconnus et ce n'est pas notre ministre de l'Education nationale qui la contredira.

  On trouve aussi dans cet ouvrage l'entrée "ranger ses livres" ou "offrir des livres" ou encore "Relire", autant de petits chapitres intéressants, parfois amusants, jamais pontifiants.

  De très belles photos de lecteurs connus ou pas, -lectrices, parfois dans des positions invraisemblables, bibliothèques, reproductions de tableaux représentant un lecteur, charment le lecteur de ce livre fort plaisant.
  La lectrice convaincue que je suis ne pouvait être que sous le charme!
  A offrir ou à s'offrir!



2 commentaires:

  1. génial le 1/4 d'heure de lecture obligatoire!!!
    signé soeurette

    RépondreSupprimer